L’installation va bon train
L’installation va bon train

L’installation va bon train

Au jardin et à la ferme, ça construit, ça creuse, ça planifie…. Les choses bougent !

Pour aménager le jardin (qui n’était qu’une prairie) ainsi que la ferme (qui avait besoin de gros travaux), nous avions du pain sur la planche. L’obtention de généreux dons lors du financement participatif, le soutien de l’Aide suisse à la montagne et de la Fondation Le Lombric, associés à beaucoup d’huile de coude, nous ont permis de bien avancer.

Au jardin, les choses ont beaucoup bougé depuis la réception du permis de construire : la serre a été montée, la citerne avec captation de l’eau du ruisseau a été installée, la mare a été creusée et les zones de cultures ont été agrandies. À la ferme, un ancien atelier a été rénové en cuisine pour la confection de nos produits transformés, l’étable a été transformée en local de nettoyage des légumes, et la façade du futur local de stockage a été refaite. Nous n’avons pas tout fait seuls : un ami nous a aidé pour l’électricité ; des bénévoles acharnés, pour le montage de la serre et l’aménagement de la mare ; une entreprise de construction a réalisé le carrelage et la plomberie. Ouf ! Cela nous a donné un sacré coup de pouce. D’un point de vue organisationnel, nous avons mis au point notre étiquetage et notre « visuel » (grâce à Agathe et ses talents d’artiste !), et avons intégré Les Saveurs, l’entreprise par laquelle nos paniers seront livrés hors de La Baroche, accompagnés des savoureux produits de la Ferme de Mont-Lucelle.

Jusqu’au début de la saison prochaine, il reste encore beaucoup à faire et nous sommes motivés ! Aménagement d’un local de stockage pour les produits transformés, création du séchoir solaire, de la zone de compostage et des zones à semis, mise en place d’une barrière pour nos canards mangeurs de limages et augmentation progressive des zones de culture. Tout cela présage une fin d’hiver bien active, car notre objectif est de terminer ces installations d’ici la fin du mois d’avril 2024 afin d’être totalement prêts pour la saison prochaine. Sachant que la préparation des semis et plantons commence mi-février, il n’y aura pas de quoi s’ennuyer !

Et après ? Une fois tout cela réalisé (oui, oui, on y croit !!), nous aimerions construire le cabanon de jardin, créer un local de vente à la ferme et terminer l’installation du local de stockage des légumes, tout en augmentant sensiblement le nombre de paniers de légumes proposés à la vente. Mais aussi, développer petit à petit notre assortiment de produits transformés, les proposer à des revendeurs et créer un site de vente en ligne.

Ainsi, La Rochette avance dans son installation. Une fois que tous les projets prévus seront concrétisés, nous en aurons de nouveaux. Ainsi va la vie, lorsqu’on aime ce qu’on fait 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *